Du 10 au 12 mars aura lieu à Mons, la 2ème édition du Hackhaton « Citizens of Wallonia ». Collaboration, créativité et innovation sont à l’honneur. Mais au fait, c’est quoi un Hackathon ?

                                            Citizens of Wallonia

Hackathon Citizens of Wallonia

Logo Hackathon     Citizens of Wallonia

« Citizens of Wallonia » est une initiative lancée en 2016 par FuturoCité en collaboration avec de nombreux partenaires dont l’UMons, IBM et Cronos.

Durant 3 jours et 2 nuits, les participants auront pour objectif de développer des prototypes d’applications ou des dataviz sur la thématique des Smartcities. Une démarche visant à exploiter les données publiques ou privées mises à disposition sur le principe de l’Open Data. L’idée ? Proposer des solutions pour améliorer la relation et la communication entre citoyens et services publics.

« Aider la ville à devenir plus intelligente dans le service rendu aux citoyens » – FuturoCité

L’interaction citoyenne, la mobilité urbaine et rurale ou l’accélération à l’emploi, trois problématiques pleines de défis à relever pour les participants. A l’issue de la présentation de leur projet face à un jury d’experts, ils tenteront de remporter les nombreux prix mis en jeu pour développer leur projet.

Pour découvrir les projets du Hackathon, c’est par ici…

 

Hacking

Ilya Pavlov

Hackathon, kezako ?

Si vous pensiez lire un article sur l’univers à la fois sombre et fascinant de Mr Robot et du piratage informatique, vous n’y êtes pas, ou en tout cas, pas tout à fait…

Emprunté au domaine de l’informatique dans les années 90, le terme Hackathon est issu de la contraction entre le mot « hack » et « marathon ». Combinant l’ingéniosité du hacking à l’intensité de l’effort.

Le Hackathon dans sa définition la plus communément admise est la rencontre et la mise en compétition d’acteurs aux profils différents qui collaborent à la création d’un prototype (application ou Dataviz) en vue de répondre à une problématique définie. Le principe ? Favoriser les échanges dynamiques et la co-création pour faire émerger idées et innovations par le biais de l’intelligence collective.

 

Une idée vous traverse l’esprit ? Vous pensez souvent à développer une application qui aiderait, pour le bien commun, à recenser les innombrables trous sur les routes belges  et qui enverrait directement un robot ou une imprimante 3D pour les réparer ? Malheureusement, vous n’avez pas toutes les compétences pour mettre en œuvre votre projet ? La déception vous gagne, et là, par le plus grand des hasards, vous découvrez qu’un hackathon SUR la MOBILITE regroupe des personnes de talents complémentaires au vôtre et pourrait vous aider à concrétiser votre projet !  Miracle ? Non, innovation !

Hackathon, Traducthon, Game Jam…

Basés sur la participation volontaire, les hackathons associés autrefois exclusivement aux développeurs informatiques, s’étendent aujourd’hui à des nombreux secteurs.
Exemples.

 

Museomix

Museomix by musepayette

 

  • Museomix : les musées aussi ont plus que jamais besoin d’innover ! Museomix c’est en quelque sorte le Hackathon dédié à la thématique des musées.
    Un marathon créatif de 3 jours où créatifs, médiateurs, designers, responsables muséo, bricoleurs… se rencontrent au musée pour le réinventer.
    L’objectif ? Repenser le musée à travers les nouvelles technologies et le numérique pour créer de nouveaux dispositifs de médiations innovants.
  • Game Jam : une Game Jam est un hackathon basé sur la thématique du jeu, spécialement du jeu vidéo. Sur une période de temps limité, les participants doivent développer un jeu vidéo selon un thème donné. Le Kiss your Teacher Jam s’inscrit dans cette dynamique, avec pour objectif de développer des jeux-vidéo pédagogiques.
  • Traducthon : les traducthons sont des dérivés des hackathons. Dans ces événements, la rencontre porte sur la traduction collective d’ouvrages littéraires dans un temps imparti.

 

 

 

 

Hackathon : de la suite dans les idées ?

La légende veut que la fonctionnalité « LIKE » de Facebook ait été pensée lors d’un hackathon organisé en interne par l’entreprise. Toutefois, si l’un des buts du Hackathon est de mettre en place un format de rencontre favorisant la créativité et le développement rapide de projets, l’innovation est-elle réellement toujours au rendez-vous ?

Si la configuration mobilise l’intelligence collective, favorise l’échange d’idées et le partage de compétences, le type généralement court des hackathons, limite l’aboutissement d’un projet.

Ce processus créatif utilisé dans le domaine de l’innovation numérique invite à l’innovation, faisant fi des contraintes du quotidien, mais offre plus souvent l’opportunité d’innover que la certitude de le faire. Il s’agit de mettre en lumière un potentiel à exploiter qui pourra au besoin être approfondi, redéfini et retravaillé si le temps et les ressources se profilent à l’horizon.

La Waouh Zone et la Fabrique à pixels

Waouh ZoneLa Waouh Zone et la Fabrique à pixels qui ouvriront prochainement dans l’ancienne Salle des Machines, témoignent d’une volonté de partager un numérique « créatif », « poétique » et « accessible ».

La Waouh zone sera un espace de « tous les possibles », proposant aux visiteurs d’interagir avec 5 œuvres numériques dont certaines réalisées exclusivement pour le Pass. Chacun embarquera pour un voyage hors du commun, fait de sons, de mouvements et de lumières, entre réel et virtuel.

L’esprit « tous Makers » insufflé par la Fabrique à pixels, ce laboratoire numérique, invitera tous les publics du Pass à prendre le numérique en main en s’appropriant de nouveaux outils, logiciels ou usages dans une logique de « Do it Yourself ».

A découvrir dès le 1 avril 2017.

Enregistrer