Tag "Pass"

Les objets préférés de Soufiane Achab, agent d’accueil au Pass

C’est avec un sourire charmeur et une énergie débordante que Soufiane Achab, supporter inconditionnel du Paris Saint-Germain, accueille chaque jour les visiteurs du Pass ! Ce Quaregnonnais amoureux du contact humain se raconte en 10 objets… 01. Sourire. Sourire, c’est un élément essentiel dans le métier d’agent d’accueil. On attend souvent de cette personne qu’elle maîtrise plusieurs langues, qu’elle sache accueillir les visiteurs et répondre à leurs questions. Finalement, on se focalise

3 robots pour Sint-Joris

Comme l’an dernier, les élèves de l’Institut Sint-Joris de Bazel participant au concours Robotix’s ont décidé de nous raconter leur progression dans l’élaboration de leurs robots tout au long de l’année. Il s’agit des seules équipes néerlandophones qui prennent part au concours de robotique ; cette année, ils se sont lancé le défi de rédiger leurs articles en Français ! Chapeau à eux ! Nous sommes en quatrième année en

Mesurer la vitesse de la lumière entre Mons et le Pass

Un faisceau laser pour relier le Beffroi et le châssis à molettes du Pass et ainsi mesurer la vitesse de la lumière : c’est l’expérience que viennent de réussir les physiciens et techniciens de l’UMONS. L’équipe de Scitech², la cellule de diffusion des sciences de l’UMONS, est une équipe de passionnés qui n’hésitent pas à mener des expériences inédites pour partager leur amour des sciences! Il y a plusieurs années,

Illustratrice au Pass : une chance!

Depuis 15 ans, Christelle Monnoye imprime sa marque d’illustratrice et de graphiste à l’image du Pass. Du look de Tuttipass  aux illustrations d’expositions, des dépliants promotionnels aux outils d’aide à la visite, des affiches aux dossiers de presse, Christelle a son style bien à elle. Elle vient de créer le visuel pour la campagne de communication de Noël. Portrait.                   Elle est le

Covoiturer, c’est simple comme bonjour !

Avec carpool.be, vous pouvez organiser plus facilement votre trajet en voiture avec un collègue ou un voisin qui travaille à proximité de vous. Les avantages sont multiples : pour votre portefeuille et votre stress, pour l’environnement et la fluidité du trafic ! Ah ! Le Belge et sa petite voiture, qui doit l’emmener tout le temps et partout. Même s’il est tout seul ; même s’il passe des heures dans

Clémence, future dentiste

Intéressée depuis toujours par les sciences, Clémence Derumier, 19 ans, a entamé des études en dentisterie. Comme la plupart des jeunes interrogés sur leurs souvenirs du Pass quand ils étaient enfants, Clémence dresse son hit-parade imparable : le chantier-garage, le studio télé, le labyrinthe et la création d’un film d’animation. Habitant dans la région de Mons, Clémence Derumier a fréquenté le Pass à la fois en famille, avec l’école et

Baudry, en poste à Kourou

A 26 ans, Baudry Givert réalise un rêve d’enfant : en partant travailler pour l’entreprise Clemessy au centre Spatial Guyanais, il allie ses 2 passions, l’espace et la robotique. Son parcours passe par les ateliers de robotique du Pass. Portrait. Cette fois, ça y est : Baudry s’est envolé pour Kourou où, si tout se passe bien, il devrait rester au minimum 3 ans. Une grande aventure dont il rêve

Focus sur la machine de Koepe

La machine de Koepe désigne le système de poulies utilisé à l’époque de l’exploitation des charbonnages, et dont le châssis à molettes du Pass reste le témoin. Comment parvenir à descendre une ou plusieurs cages d’ascenseurs jusqu’à mille mètres sous terre, puis à les faire remonter remplies de charbon et de mineurs ? C’est l’allemand Carl Friedrich Koepe qui a apporté la réponse la plus satisfaisante à cette question, à

Le Pass fête ses 15 ans

Le 5 mai 2000, le Pass ouvrait ses portes au grand public et faisait la Une des médias. 15 ans plus tard, après une croissance pas toujours facile, le Pass est un adolescent « bien dans ses baskets » et plein de projets dans la tête. C’était en mai 2000. Après quelques mois seulement de travaux, mais des années de gestation d’un projet mûrement réfléchi, le Pass ouvrait ses portes. Les visiteurs

Le caoutchouc doit tout à Goodyear

En inventant la vulcanisation en 1839, Charles Goodyear rend possible l’utilisation du caoutchouc pour de nombreuses applications industrielles. Mais s’il chercha beaucoup…sa découverte est en quelque sorte due au hasard! Il faut parfois être très persévérant et accepter de vivre longtemps dans la misère pour parvenir à ses fins! Charles Goodyear fait partie de ces chercheurs vouant leur vie à une passion sans en retirer les bénéfices : ce quincailler