Tourisme

Top 5 des espaces les plus instagrammables du Pass

Les espaces les plus « instagrammables » du Pass pour cartonner sur la toile Une journée au Pass, c’est de l’amusement, de l’émotion, du plaisir, des découvertes, de la curiosité, des expériences… mais aussi de beaux souvenirs. Chaque semaine, nos visiteurs publient leurs aventures en photos en nous taguant sur Facebook ou Instagram. Envie d’immortaliser vos moments ? Tunnel arc-en-ciel, jeux d’ombre et de lumière, couloir black light ou boule à

il y a 60 ans, Marcinelle, Bois du Cazier…

La tragédie du Bois du Cazier, c’était il y a 60 ans déjà, le 8 août 1956. Le site de Marcinelle marque le coup durant l’été et commémore le plus grave accident minier des charbonnages belges, notamment en se penchant sur le métier de mineur, aujourd’hui dans le monde. Comme chaque année, le 8 août prochain, la cloche « Maria Mater Orphanorum » résonnera dans le silence à Marcinelle pour se

Visite Unesco pour le sous-sol du Bassin de Mons

Mettre en valeur en matière de tourisme l’énorme richesse géologique qui gît sous nos pieds : c’est la volonté de Thierry Mortier et son équipe, qui travaillent à la création d’un Géoparc. Des inspecteurs de l’Unesco sont venus se rendre compte cette semaine sur place des potentialités du projet. Développer le tourisme scientifique s’intéressant aux richesses géologiques du Bassin de Mons : le projet passionne, autour de son coordinateur Thierry

Randonnées à travers les terrils

Loin de l’image noire qu’ils donnaient autrefois aux régions de charbonnages, les terrils sont devenus des poumons verts où il est agréable de se promener. Le GR412 relie tous les terrils de Wallonie. Avec le retour du beau temps revient l’envie de faire des promenades en pleine nature, voire des marches plus longues sur les sentiers balisés. Pourquoi ne pas tester un tronçon de la chaîne des terrils ? De

L’art accessible aux malvoyants

Grâce à une technique innovante, le Musée du Prado à Madrid met plusieurs chefs-d’oeuvre de la peinture à portée des malvoyants. Une expérience inédite.   Toucher pour voir : c’est l’expérience incroyable à laquelle sont invités les non- ou mal voyants jusqu’à la fin du mois de juin au Musée du Prado à Madrid. Et que les puristes ne s’offusquent pas : ce ne sont pas les originaux des peintures

Histoires de poires et de bambous

Le Montois Nicolas Hardenpont a révolutionné l’histoire de la poire; Jean Houzeau a quant à lui expérimenté la culture du bambou en Europe. C’est ce qu’on apprend notamment en parcourant l’exposition Mons Superstar. Parmi les “illustres méconnus” présentés dans l’exposition Mons superstar, l’une des premières proposées dans le cadre de Mons 2015, astronomes, géologues, médecins ou ardents défenseurs des travailleurs, on trouve 2 botanistes : Nicolas Hardenpont et Jean Houzeau.

L’art envahit le RAVeL de la ligne 98C

Dans le cadre de Mons 2015, le CEC Blanc Murmure crée de la vie sur la ligne 98C du RAVeL. Un vaste projet à la fois associatif et artistique qui a mobilisé 250 riverains : enfants, jeunes et adultes. Dès le retour du beau temps, le RAVeL de la ligne 98C est un endroit plein de vie : les gens s’y promènent, les jeunes parents y laissent leurs enfants faire

Malapert et Houzeau, Montois et astronomes

Comme on peut le découvrir dans l’exposition Mons Superstar, la Cité du Doudou est une terre d’inventeurs, parfois méconnus. Parmi eux, des astronomes qui ont, à leur façon, fait avancer cette discipline scientifique. L’exposition Mons Superstar, l’une des premières proposées dans le cadre de l’événement Mons 2015, a pour ambition de se plonger dans l’histoire de la capitale du Hainaut à travers le prisme de l’innovation. Botanique, géologie, féminisme, musique

Mons : un serious game dans la collégiale Sainte-Waudru

Nous avons testé pour vous Hypergothique transparent, une visite ludique et interactive de l’édifice religieux montois. Quand culture et technologie s’enrichissent mutuellement… Un samedi après-midi dans la Collégiale Sainte-Waudru. L’édifice est plein de vie. Des familles, des ados, des personnes plus âgées… Les gens vont et viennent, une tablette à la main, parcourant de façon très concentrée et visiblement enthousiastes transept, choeur et nef, les yeux scrutant tantôt les colonnes,

Mons ouvre “les fenêtres du temps

Dès 2015, après de longues années de chantier, le beffroi de Mons ouvrira à nouveau ses portes au public. De là-haut, on pourra bien sûr admirer le panorama de la ville et de la région, mais aussi plonger dans l’histoire, grâce à un nouveau dispositif high-tech. À quoi ressemblait la grand-place il y a un siècle ? Comment était la ville avant le creusement des boulevards ? Quels quartiers ont