Le numérique est partout autour de nous et fait définitivement partie de notre environnement quotidien. Alors, plutôt que de le craindre, le Pass invite à apprivoiser cet univers, à mieux le comprendre pour mieux le maîtriser. Première salve : le week-end événement Joystick, les 20 et 21 août (lien site web), avant l’ouverture du Lab’numérique au printemps prochain.
Rencontre avec Xavier Klein, chef de projet en éducation numérique au Pass.

Numérique et société en mutation

Jeux vidéo, internet, réseaux sociaux, impression 3D, Fab Lab ou objets connectés : notre environnement quotidien baigne dans l’univers du numérique, transformant lentement mais sûrement (enfin, pas si lentement que ça) la société dans laquelle nous vivons. Une mutation de civilisation dont parle abondamment le philosophe Michel Serres dans son essai « Petite Poucette » – en référence aux pouces majoritairement utilisés par les jeunes pour écrire leurs sms : « Nos sociétés occidentales ont déjà vécu deux grandes révolutions : le passage de l’oral à l’écrit, puis de l’écrit à l’imprimé. La troisième est le passage de l’imprimé aux nouvelles technologies, tout aussi majeure. Chacune de ces révolutions s’est accompagnée de mutations politiques et sociales », confiait-il à Libération lors de la sortie de son livre. « La seule façon d’aborder les conséquences de tous ces changements, c’est de suspendre son jugement. Les idéalistes voient un progrès, les grognons, une catastrophe. Pour moi, ce n’est ni bien ni mal, c’est la réalité et il faut faire avec. (…)La vraie nouveauté, c’est l’accès universel aux personnes avec Facebook, aux lieux avec le GPS et Google Earth, aux savoirs avec Wikipédia. Rendez-vous compte que la planète, l’humanité, la culture sont à la portée de chacun, quel progrès immense ! »

Le numérique comme « outil d’émancipation »

numériqueMais comment tirer profit de cette énorme opportunité ? Comment éviter de rester un consommateur passif ? Comment parvenir à s’en servir comme d’un « outil émancipateur » pour la majorité ?
En permettant aux gens de se prendre au jeu, de dépasser leur peur première, d’apprivoiser ces technologies, de mieux les comprendre pour devenir des acteurs du numérique !
C’est cet esprit qui a guidé l’élaboration du projet numérique au Pass. Xavier Klein, engagé il y a quelques mois comme chef de projet en éducation numérique, est bien placé pour relever ce défi : à la base diplômé en graphisme, il a longtemps été animateur numérique dans des centres de vacances et organise des ateliers créatifs numériques à Bruxelles où il est également actif dans une recyclerie informatique – il récupère de vieux pc pour en fabriquer des neufs.
« La grande idée, à travers ces futurs ateliers, ce serait d’être une porte d’entrée, de dire aux gens : regardez, ce n’est pas si compliqué, vous aussi vous pouvez participer! Les gens ont souvent peur parce qu’il leur manque quelques clés de compréhension au départ, que les termes utilisés sont hermétiques, mais c’est une fausse peur. En fait on baigne tous dedans avec nos PC et nos smartphones, et il suffit de “passeurs”… Le projet consistera donc à permettre aux publics une prise en main pour les amener à prendre conscience des changements de société qu’amène le numérique. »
Il y a ceux qui craignent d’être dépassés par les technologies du numérique, et ceux qui ont peur des dérives qu’elles provoquent. « Comme tous les outils, tout dépend de ce qu’on en fait », constate Xavier Klein. « Internet, et le numérique en général, peut soit nous amener à une société de contrôle (on utilise nos données et tous nos actes virtuels sont « tracés ») soit être un outil d’émancipation, de partage de connaissances, un outil de créativité à portée de chacun. »
L’idée poursuivie par le futur Lab’numérique est donc d’amener le public non seulement à mieux connaître les techniques, par exemple en apprenant à programmer, mais aussi à réfléchir aux enjeux de société. Une éducation aux technologies couplée à une éducation aux médias.

Joystick, les 20 et 21 août au Pass

En attendant l’ouverture au printemps 2017 de cet espace dédié au numérique, le Pass propose un événement festif qui permettra aux jeunes comme aux moins jeunes de voir combien on peut s’amuser, développer sa créativité, créer des liens ou encore augmenter le plaisir de découvrir grâce au numérique. Durant 2 jours, les espaces du Pass seront envahis par des installations qui plongeront les visiteurs dans l’univers du retrogaming. De nombreux ateliers leur permettront de s’initier pour les uns, démystifier pour d’autres ou simplement de s’amuser : impression 3D, robotique, mapping, hacking ou bidouilles numériques… Avec une nocturne pleine de surprises ! Joystick, les 20 et 21 août dès 10h.