Durant 5 mois, à travers son tour du monde, le Solar Impulse 2 va prouver qu’il est possible de voler sans énergie fossile. Détails de cet incroyable défi.

De mars à juillet 2015, le Solar Impulse 2 va relever un défi incroyable : faire le tour du monde grâce à l’énergie solaire. Ses 27 000 cellules photovoltaïques et sa légèreté – 2300 kg pour une envergure de 72 mètres – constituent ses atouts technologiques essentiels. Mais le tour du monde du Solar Impulse 2 est bien sûr aussi une aventure humaine, portée depuis le début par Bertrand Piccard et André Borschberg, qui se relaieront aux commandes de l’avion. Les 2 pilotes seront soutenus par une équipe au sol de 60 personnes basées à Monaco, météorologistes, contrôleurs aériens, ingénieurs et même des mathématiciens pour l’optimisation de la route.

5 jours au-dessus de l’Océan Pacifique

Ce tour du monde se fera par étapes, parce qu’ils n’est pas possible de survoler en une fois les continents et les océans avec l’avion solaire. Plusieurs étapes de 24h, permettant de relier plusieurs villes d’Asie puis des États-Unis, et 2 étapes plus importantes pour survoler les Océans Pacifique (5 jours et 5 nuits) puis Atlantique. Vitesse moyenne : 75 km/h! En tout, 25 jours de vol entrecoupés d’étapes événementielles : l’objectif est en effet de sensibiliser les populations des villes traversées à ce défi d’autonomie énergétique, en proposant des expositions, des rencontres et autres événements.
L’avion solaire partira d’Abou Dhabi, fera étape à Oman, en Inde (Bénarès et Ahmedabad), en Birmanie, en Chine (Chongqing et Nankin), à Hawaï durant sa traversée du Pacifique, aux États-Unis (Phoenix, plus 2 étapes à déterminer dans le centre et sur la côte est) et enfin, arrivée en Europe. Le rêve symbolique étant de relier New York à Paris…sur les traces de Lindbergh, moins d’un siècle plus tard. Lors de chaque étape, le hangar mobile gonflable mis au point pour l’occasion permettra d’abriter l’oiseau.

Piccard et Borschberg : 2 aventuriers soumis à rude épreuve.

Énormes variations de température, de pression et donc d’oxygène disponible, attention permanente : le corps des pilotes sera soumis à rude épreuve, particulièrement durant la traversée des océans! La préparation physique est donc très importante; elle comprend une batterie de tests médicaux, mais aussi la pratique du yoga et de l’auto-hypnose. Un régime sur mesure a été élaboré par des nutritionnistes, des vêtements intelligents ont été mis au point. Des micro-siestes de 20 minutes sont autorisées… Un challenge à la fois physique et psychologique pour Bertrand Piccard et André Borschberg.

Si vous voulez connaître et suivre tous les détails de l’aventure :
livreun livre : “L’incroyable histoire de l’avion solaire”, éditions De La Martinière jeunesse.
la page Facebook : www.facebook.com/SolarImpulse
le site : http://www.solvay.fr/fr/le-groupe/solar-impulse/index.html