Soutenir les apiculteurs de Wallonie en parrainant une ruche : c’est le projet original que propose la coopérative Made in abeilles aux entreprises. Le Pass s’est laissé séduire!

 

Les chiffres de Made in Abeilles

Les chiffres de Made in Abeilles

En quelques chiffres, voilà planté le décor de la toute jeune asbl Made in abeilles née en 2011 : un beau résultat en très peu de temps!
C’est que, d’emblée, le projet a reçu l’adhésion des entreprises, heureuses de pouvoir contribuer à leur façon à la préservation de l’environnement.

Sponsoriser une ruche. Simple et bénéfique.

Comment ça marche ? Une entreprise sponsorise la mise en place d’une nouvelle colonie chez un des apiculteurs qui adhèrent au projet de Made in abeilles. En échange de son apport financier (950€), elle appose son nom sur la ruche, dispose d’une visibilité sur le site www.madeinabeilles.be et, last but not least, reçoit 50 pots de miel à son nom!

Mais pourquoi aider les apiculteurs ?

Comme le soulignent sur leur site internet les membres de l’association, “l’abeille est l’un des plus anciens habitants de notre planète. Elle est apparue en même temps que les plantes à fleurs, il y a près de 100 millions d’années. Entre les abeilles et les fleurs, c’est une très très très longue histoire d’amour ”

L’abeille est incontournable dans la chaîne de la biodiversité!

À côté des abeilles solitaires, qui sont des pollinisateurs sauvages indispensables, il y a les abeilles “sociales”, qui vivent en colonies dans les ruches et produisent du miel. “A l’heure actuelle, compte tenu des pressions exercées sur notre environnement”, poursuit encore l’asbl, “une colonie d’abeilles mellifères ne pourrait pas survivre sans les soins apportés par un apiculteur.” Parmi les fléaux qui menacent les abeilles d’année en année : les monocultures responsables de la diminution des fleurs sauvages, des arbres et des haies; les pesticides et leurs composés chimiques très toxiques, que l’on retrouve dans les fleurs, le sol ou l’eau; enfin, le varroa, redoutable acarien qui “vampirise” les abeilles.

Sensibiliser pour mieux préserver

L’objectif est donc de soutenir les apiculteurs confrontés chaque année à une mortalité importante de leurs abeilles en augmentant le nombre de colonies. Mais Made in Abeilles attache également beaucoup d’importance à la sensibilisation du public : c’est dans ce sens que les responsables des entreprises adhérentes, leur personnel, voire leurs clients reçoivent en cadeau leur pot de miel avec un fascicule explicatif sur l’apiculture et le rôle essentiel joué par les abeilles.

Au delà de la récolte et des bienfaits de ce miel onctueux, l’asbl Made in Abeilles entend bien sensibiliser les jeunes au rôle fondamental joué par ces infatigables travailleuses dans notre écosystème, à travers son API’School. Accessibles dès le primaire, les différents modules proposés immergent les enfants au coeur d’un ruche et leur permettent d’en comprendre le fonctionnement, les différents rôles ainsi que les risques qui pèsent sur la colonie qu’elle abrite. Didactiques et pédagogiques, à l’école ou au sein de l’asbl, ces modules captiveront sans aucun doute l’attention d’un public jamais assez sensibilisé aux enjeux du développement durable.

Le Pass engagé aux côtés de Made in Abeilles

Comme d’autres entreprises, le Pass a donc adhéré au projet. Chaque année, les membres du personnel attendent avec impatience leur petit pot de miel “made in Abeilles” provenant d’un apiculteur wallon, butiné sur les fleurs de chez nous… Cette adhésion semblait toute naturelle pour l’équipe du Pass qui s’est engagée depuis quelques années dans plusieurs projets de sensibilisation au développement durable et à la biodiversité : expositions et animations liées à ces thématiques, aménagement d’une mare et d’un pré fleuri, balades guidées sur le terril à la découverte de la faune et de la flore ou encore politique d’achats responsable “verte” ( informatique, éclairages, approvisionnement en énergie).