Nous avons testé pour vous Hypergothique transparent, une visite ludique et interactive de l’édifice religieux montois. Quand culture et technologie s’enrichissent mutuellement…

Un samedi après-midi dans la Collégiale Sainte-Waudru. L’édifice est plein de vie. Des familles, des ados, des personnes plus âgées… Les gens vont et viennent, une tablette à la main, parcourant de façon très concentrée et visiblement enthousiastes transept, choeur et nef, les yeux scrutant tantôt les colonnes, tantôt les vitraux ou les formes architecturales pour confronter le virtuel à la réalité des pierres. Visiteurs étrangers ou Montois de coeur depuis toujours : chacun découvre d’un oeil neuf la Collégiale qui lui est racontée à travers les yeux du preux Chevalier ( à l’attention des plus jeunes), du Maître des Arts (pour ceux qui sont plus orientés sculptures ou vitraux), du Maître d’Oeuvre (pour les férus d’architecture) ou de l’Archéologue. La tablette géolocalisée les emmène de station en station à la recherche des divers indices.

Hypergothique : un projet Mons 2015

Mûri depuis plusieurs années par l’UMons et l’ASBL Sainte-Waudru, le projet Hypergothique transparent fait partie des 22 projets retenus dans le cadre de Mons 2015. Google apporte sa pierre à l’édifice en fournissant les tablettes. Un projet qui allie culture et technologie dans une vaste entreprise de vulgarisation de l’art. Comment, en 2015, intéresser les différentes générations aux dimensions historique, architecturale, religieuse, artistique d’un édifice du XVe siècle, un des exemples les plus aboutis du gothique brabançon ? À travers un jeu vidéo! Un serious game basé sur une quête avec ses défis et ses énigmes… et qui apporte son lot d’informations permettant de mieux comprendre le bâtiment et son histoire.

Réalité augmentée

7FullSizeRenderVous n’aviez jamais compris ce qu’était un arc-boutant en étudiant vos cours d’histoire du Moyen-âge ou en lisant “les Piliers de la Terre” ? Testez Hypergothique transparent! Grâce à la combinaison d’explications simples et des technologies de réalités virtuelle et augmentée, cela vous paraîtra clair comme de l’eau de roche! Vous vous demandiez pourquoi on trouvait des espèces de hiéroglyphes sur la plupart des colonnes de pierre des églises ? En partant à leur recherche à travers la Collégiale Sainte-Waudru, vous repérerez ces marques spécifiques des bâtisseurs. Vous pourrez aussi zoomer sur le détail d’un vitrail ou d’une sculpture de Jacques du Broeucq, revivre au temps des Chanoinesses, tester le mécanisme de descente de la Châsse en restant en équilibre et vous rendre compte de ce qu’aurait été la ville de Mons si on avait construit comme prévu la tour de 189 mètres de haut!
Une mine d’infos et d’anecdotes à découvrir en réalisant le jeu à son rythme – prévoir à peu près 1h.
Disponible en français et néerlandais, et bientôt en anglais et en allemand.
Jusqu’au 26 avril 2015.

Le pendule de Foucault

Parallèlement, jusqu’au 29 mars, SciTech², la cellule de diffusion des sciences de l’UMons, réitère son expérience du Pendule de Foucault dans le fond de la Collégiale. Visites guidées sans réservation le dimanche à 14 et 15h30. Sur réservation en semaine (065/37.38.41).