Éclairer les maisons sombres des bidonvilles grâce à des bouteilles de plastique remplies d’eau : une idée de génie qui illumine la vie de milliers d’habitants.

réfraction de la lumière

Jouer avec le principe de réfraction de la lumière.

Et la lumière fut! Se servir du principe de la réfraction de la lumière pour éclairer des milliers et des milliers de logements sans dépenser d’énergie : il suffisait d’y penser…mais on peut dire que l’idée est…lumineuse ! La réfraction de la lumière est la propriété qu’a la lumière de changer de direction lorsqu’elle passe d’un milieu à un autre de densité différente. Mais comment l’utilise-t-on dans les bidonvilles ?
Il suffit d’une bouteille de plastique, d’un peu d’eau…et d’eau de Javel (pour préserver la clarté de l’eau et éviter les bactéries). On fore un trou dans le toit, on y insère la bouteille, et le tour est joué : la lumière naturelle du soleil, par un simple jeu de réfraction, pénètre dans l’habitation! Un système qui équivaudrait à l’éclairage d’une ampoule de 50 watts.
Des maisons de tôle, collées les unes aux autres, sans aucune fenêtre : où qu’ils se situent à travers le monde, les favelas sont souvent des endroits très sombres; on y est obligé de laisser la lumière allumée même en plein jour… du moins quand il y a de l’électricité! L’invention ingénieuse du Brésilien Alfredo Moser, relayée notamment aux Philippines par Iliac Diaz, s’est donc propagée à la vitesse de la lumière : de Rio à Delhi, en passant par Manille, Mexico ou Kampala. Certaines usines du Brésil ont également commencé à employer ce système pour éclairer leurs hangars!

Economies énergétiques et financières

Bien sûr, cet éclairage particulier ne vaut qu’en plein jour, quand le soleil brille, mais cela permet d’économiser une fameuse quantité d’électricité (et par là même de diminuer la facture des ménages)…et même tout simplement d’accéder à la lumière, là où le réseau électrique fait défaut.
Les idées les plus simples sont parfois les meilleures…et il n’est pas toujours besoin de dépenser énormément pour permettre l’accès du plus grand nombre aux services les plus élémentaires.
Au Pass, dans l’exposition “Energie, les nouveaux rêves“, vous découvrirez une installation qui évoque cette invention lumineuse tout en donnant une note à la fois poétique et pleine d’optimisme!