Le 18 avril, c’est la journée internationale des monuments et des sites, l’occasion de valoriser les richesses environnantes suivant une thématique annuelle. Cette année le conseil international des monuments et des sites (l’ICOMOS), met le patrimoine sportif à l’honneur.

Qu’il s’agisse de survie, de plaisir personnel ou de divertissement, l’effort physique semble exister depuis la nuit des temps. Sa pratique en parallèle avec l’évolution de l’Homme, de son environnement et de son mode de vie, forme les prémisses de ce que l’on appelle aujourd’hui le SPORT.

Imaginez-vous il y a plus de 3 millions d’années, une plaine sauvage, un soleil de plomb…Tiraillé par la faim, vous prenez en chasse ce fameux bison et vous courez avant de brandir votre javelot en espérant qu’il atteigne sa cible […]

Changeons maintenant de décor… Déshabillez-vous entièrement et prenez part à une lutte acharnée face à un adversaire taillé comme un apollon. Quelle sera l’issue du combat ? Serez-vous élevé au rang de héros ?

L’Homme, un être sportif depuis la nuit des temps

Nager pour pêcher, courir pour chasser, lutter pour manger, si nos ancêtres de la préhistoire faisaient usage de force, de vitesse et d’agilité, ce n’était pas pour perdre un bourrelet disgracieux, participer au dernier « Body Challenge » à la mode ou courir pour divertir les foules. Non, si nos ancêtres s’essayaient à ce que nous considérons aujourd’hui comme un acte sportif, c’était purement dans un souci de survie.

« Une lutte pour la vie » qui s’illustrera dès l’Antiquité à travers les combats de gladiateurs et plus tard dans les duels de chevalerie qui menaient souvent à la mort de l’un des deux protagonistes appuyant la puissance de l’autre tout en créant le show.

Le sport, un héritage en évolution

Si l’on accorde aux Grecs le développement des Jeux Olympiques (-776 av J-C à Olympie) et des premiers « Gymnases », les civilisations égyptiennes ou romaines ne sont pas sans mérite. On doit entre autres aux derniers la dimension de divertissement qui fait de chaque événement « sportif », un spectacle à part entière.

Les sports ainsi établis sont porteurs de valeurs et parfois même considérés par certains comme un facteur essentiel dans la création d’une identité culturelle. Deux aspects qui font sens auprès des penseurs comme Rabelais, Montaigne ou Rousseau qui accordent au sport de réelles vertus éducatives.

Alors que les penseurs de l’Antiquité faisaient déjà le lien entre intellect et physique, l’Allemagne et l’Angleterre vont être les premiers à instaurer le sport à l’école ; on parlera dès lors d’éducation physique.

Pourquoi célébrer le patrimoine sportif ?

Plus qu’un patrimoine immatériel et culturel, le patrimoine matériel prend une place tout à fait considérable lorsque l’on parle de SPORT. Le développement des pratiques sportives va de pair avec la construction de nombreuses œuvres, qu’elles soient architecturales (circuits, stades, terrains,…) ou encore artistiques (sculptures, peintures,…). Ces monuments et sites dédiés au « culte » du sport, traversent les époques, les pays et les civilisations et témoignent de l’évolution de l’Homme, de ses pratiques, ses compétences, son mode de vie, son art ou encore ses loisirs. En ce sens, le sport est l’expression d’une culture, un « fait social total », avec une incroyable capacité de mobilisation des foules, et les installations matérielles en sont ses principaux témoins.

Entre dangers et vertus, moyen d’intégration ou d’exclusion, instrument de socialisation ou effet de mode…le sport intéresse depuis plusieurs années les sociologues.

D’une manière culturelle, économique, médiatique, politique ou scientifique, le sport prend une place considérable dans notre société. En témoignent les innombrables fans qui se rassemblent autour de certaines pratiques comme un match de football ou une épreuve des JO. Les coupes du monde, tournois de tennis, ou grand prix de formule 1 sont des compétitions sportives qui sont devenues de véritables shows très appréciés du grand public.

monument-a-rome-1_5225129

Le Colisée – Rome

delphes_gymnase_1276

Le Gymnase de Delphes

L’exposition “SPORT !”

Les musées participent à conserver et à diffuser une infime partie de ce patrimoine sportif et tentent de le rendre accessible au plus grand nombre, que ce soit en théorie ou en pratique.

Au Pass, le patrimoine sportif est mis en avant dans une exposition interactive et active du Pass’âge des aventuriers. L’exposition « SPORT ! » remet en perspective l’évolution du sport moderne et considère les liens étroits qui lient les sports aux sciences et aux technologies.

À travers différentes épreuves, vous pouvez tester vos capacités physiques et comparer vos performances à de célèbres sportifs comme Usain Bolt ou Demond Mallet, basketteur des Spirous. Vous découvrirez également l’histoire des jeux olympiques modernes via les vidéos et récits du “Mur des médias”, réalisé en collaboration avec COIB.

Pour les plus téméraires, laissez-vous tenter par le Parcours Acro’bât, un incroyable parcours d’accrobranche sur 3 niveaux d’expositions ! Sensations Garanties !